-->
Dessiner, percer, fraiser, découper ou graver avec précision !
Découvrez l'Open Maker Machine PLUS !
Une machine numérique multi-outil de bureau précise et opensource facile à construire soi-même et à utiliser !
En savoir plus
  • Documentation détaillée et complète, en français et en images !

  • "Robustesse et précision au rendez-vous !"

  • "Guidage par roulement inox en U sur rond inox = inusable ou presque !"

  • "Entraînement par vis à billes de précision : aucun jeu !"

  • "Plaques de structure en HPL 8mm : rigidité du châssis"

  • "Electronique et chaîne logicielle libres !"

  • "Livrée avec tous les accesoires utiles pour passer rapidement à l'action ! "

Intro

L' « Open Maker Machine PLUS » est une machine multi-outil de bureau DIY (à fabriquer soi-même) précise et de qualité mécanique améliorée.

Cette machine est une version revisitée de l'Open Maker Machine :

  • plaques de structure en HPL 8mm (High Pressure Laminate) pour une excellente rigidité du châssis
  • guidage par roulement inox U roulant sur rail inox serti dans le profilé de structure pour une longévité améliorée
  • entraînement par vis à billes de précision pour une absence de jeu

Une machine faîte pour tous les makers et tous les amoureux du "faire soi-même", l'ensemble du projet, francophone, est ouvert, sous licence libre. En savoir plus...


En un mot: l'Open Maker Machine PLUS est une machine "qui a tout d'une grande" pour vraiment travailler avec plaisir et sans se poser de questions !!

En bref

Précise

Entraînement par vis à billes et guidage par rail inox garantissant une absence de jeu, une grande précision et une excellente reproductibilité des trajectoires.

Structure rigide

Plaques de structure découpées sur nos CNC en HPL (High Pressure Laminate) 8mm, un matériau très rigide et résistant.

Pièces imprimées en 3D

Pièces mécaniques spécifiques imprimées/imprimables en 3D, en matériau biosourcé, recyclable.

Simple

Propulsée par une simple Arduino UNO, construite à partir de pièces mécaniques standards, imprimables ou usinables, facile à construire, à adapter et à maintenir.

Polyvalente et évolutive !

Utilisable avec 5 modes d'outils différents (interchangeables en moins de 5 minutes), plusieurs format de la zone de travail disponibles.

Codes libres et opensource

Micro-logiciel, interface graphique de contrôle, générateur d'instructions machine et logiciels de conception graphique libres et opensource (licence GPL)

La machine

La machine montée

La qualité mécanique de l'Open Maker Machine PLUS est résolument améliorée pour une précision de travail au 1/10ème de mm (voire plus...). Bref, une machine "qui a tout d'une grande" pour vraiment travailler avec plaisir :

Propulsée par une électronique programmable standard et opensource !


L'Open Maker Machine est propulsée par une électronique opensource polyvalente et standard :

  • simple carte Arduino UNO
  • carte d'interface CNC-shield
  • étages moteurs pololu A4988

Construction facile et rapide, maintenance aisée !

De conception modulaire et simplifiée, l'Open Maker Machine PLUS est rapide et facile à monter en une demi-journée seulement ! Sa mise en oeuvre est également assez simple.

Si un problème technique survient, ou si une réparation doit être faite : pas la peine de tout démonter ! Il suffira de démonter uniquement l'élément voulu.

Synthèse technique

Voici le résumé synthétique des solutions techniques utilisées sur l'Open Maker Machine PLUS:

Mécanique :

  • Structure : profilé aluminium 20x20
  • Guidage : roulement inox en U axe 8mm roulant sur barre inox 6mm sertie dans le profilé de structure
  • Entraînement : Vis à billes de 12mm avec écrou à billes au pas de 4mm

Motorisation:

  • 4 Moteurs NEMA 17, dont 2 pour l'axe Y : 200 pas, couple de maintien 50N.cm
  • Coupleurs d'axe 5-8 aluminium

Electronique :

  • Arduino UNO originale
  • Carte d'interface : CNC Shield
  • Drivers moteur : A4988 x 4 en mode micropas (16ème de pas)
  • Endstops

Alimentation :

  • 12V - 25W

Firmware :

  • GRBL, firmeware opensource de 30Ko gérant les accélérations, les mouvements en arc, etc.

Software :

  • Interface de Contrôle PyQt développée par nos soins (SimpleGCodeGUI)
  • Générateur de G-Code "maison" (Simple GCode Generator) ou tout autre de votre choix
  • Design 2D : Inkscape
  • Design 3D : Openscad, FreeCad

Caractéristiques techniques

  • Alimentation (hors outil) : 12V / 250W - alimentation fournie
  • Encombrement : Variable selon le format
  • Zone de travail : du format "Europe" (160x100, idéal pour PCB) au format A3+ (500x500)

Evolutivité et adaptabilité

De par sa conception, la mécanique de l'Open Maker Machine peut facilement être adaptée :

  • en taille : Nous vous proposons 4 formats différents, "Europe", A4, A3 et A3+
  • dans ses applications : en soi, l'Open Maker Machine est une motorisation 3 axes à commande numérique. L'ensemble de la chaîne logicelle étant opensource, il est tout à fait possible de l'adapter à des besoins avancés : contrôle par réseau, par tablette, à la voix, etc...
  • dans ses évolutions : la machine étant entièrement opensource, il vous sera très facile de l'adapter, de l'enrichir à vos besoins en profitant de toutes les améliorations fournies par les utilisateurs ou par vous mêmes. Avec l'opensource, tout le monde bénéficie des avancées de chacun.

Outils

Outils utilisables variés :

L'Open Maker Machine pourra être utilisée :

  • en simple « machine à dessiner » à l'aide d'un crayon, d'un marqueur ou même d'un pinceau.
  • en découpeuse vinyle
  • en machine de perçage automatisée
  • en machine de gravure de PCB
  • en machine de découpe 2D de matériau par fraisage,
  • voire probablement à terme de fraisage 3D de petites dimensions



Point essentiel : le changement d'outil est rapide et ne prend que 2 ou 3 minutes !!

Outils disponibles :

Nous assurons la mise à disposition des outils suivants :

  • Mini-outil 220V - 135W / 8000-32000 tours/minute + jeu de fraises
  • Kit pour découpe Vinyle
  • Kit pour gravure PCB

Le kit de la machine sera livré avec un outil au choix, les autres étant disponibles en commande séparée.

Le kit

Voici le contenu prévisionnel du kit de l'Open Maker Machine qui sera envoyé aux contributeurs ayant souscrit la livraison d'une machine :

Kit de base :

Le kit de l'Open Maker Machine comprend :

  • toutes les pièces mécaniques utiles :
    • structure : profilés aluminium rainurés 20x20
    • guidage ; barres lisses inox 6mm roulements en U inox
    • entraînement : vis à billes 12mm avec écrou au pas de 4mm
    • visserie, notamment écrous lourds pour profilés alus rainurés pour un serrage optimal

  • toutes les pièces découpées utiles, découpées en HPL 8mm sur notre parc de CNC opensource,

  • toutes les pièces imprimées utiles, imprimées en qualité 90 % de remplissage pour une bonne solidité mécanique,

  • les moteurs et coupleurs d'axes,

  • l'électronique de commande : carte Arduino UNO, le shield CNC, les drivers de moteur, les fins de course, "prêts à câbler" sans soudure,

  • l'alimentation et ses câbles,

  • quelques supports d'outils imprimés pratiques (porte crayon, etc..),

  • éventuels accessoires de montage utiles,

  • etc.


En clair, le kit contiendra TOUT ce qu'il faut pour monter une Open Maker Machine plus opérationnelle.

En option :

En option, vous pourrez choisir l'un des outils suivants qui sera livré avec le kit :

  • outil de découpe vinyle (cutter rotatif sur roulement "à bille" de qualité professionnelle)
  • kit pour gravure PCB (pointes de gravure au carbure)
  • un mini-outil 135W (8000-30000 tours/minute) avec jeu de fraises pour bien débuter.

Tous les outils non livrés avec votre kit seront disponibles en commande séparée à tout moment. Une formule de kit contenant tous les outils sera également proposée.

N'est pas compris

  • Les outils usuels nécessaires au montage : aucun outil spécifique ne sera nécessaire en dehors d'un matériel habituel d'atelier de bricolage, à savoir tournevis, pinces, clé-plates, etc.
  • Le « martyre »: plaque de bois épaisse 36x36x2à4cm à fixer au sein de la structure en profilé aluminium de l'Open Maker Machine afin d'assurer une zone de travail stable.
  • Les frais de port qui seront à la charge de l'acquéreur (18.5€) et seront à payer avant l'envoi.

Galerie

  • Image
  • Image
  • Image
  • Image

Commander

Pour nous commander une Open Maker Machine PLUS, plusieurs possibilités :


Je veux le kit complet de l'Open Maker Machine PLUS au format "Europe" (100x160) : 475€ TTC - Idéale pour la gravure de circuit électronique

Vous recevrez le kit complet avec l'outil de votre choix.


Je veux le kit complet de l'Open Maker Machine PLUS au format A4 (210x300) : 550€ TTC

Vous recevrez le kit complet avec l'outil de votre choix.


Je veux le kit complet de l'Open Maker Machine PLUS au format A3 (420x300) : 690€ TTC

Vous recevrez le kit complet avec l'outil de votre choix.


Je veux le kit complet de l'Open Maker Machine PLUS au format A3+ (470x470) : 850€ TTC

Vous recevrez le kit complet avec l'outil de votre choix.


Les options complémentaires disponibles :

Vous pouvez compléter votre commande avec les options suivantes :

Option "Tous les outils" : +75€

L'Open Maker Machine PLUS est livrée par défaut avec un seul outil : vous pouvez commander tous les outils si vous le souhaitez :

  • outil de découpe vinyle (cutter rotatif sur roulement "à bille" de qualité professionnelle)
  • kit pour gravure PCB (pointes de gravure au carbure)
  • un mini-outil 135W (8000-30000 tours/minute) avec jeu de fraises pour bien débuter.

Frais de port : +18.50€ (Colissimo 10Kg)

Les frais d'expédition de l'Open Maker Machine PLUS sont à payer en complément du prix de votre machine. Le retrait sur place est possible si vous habitez en Bretagne.

Option "Divers" : n x 5€

Vous souhaitez une adaptation particulière de la machine non standard : envoyez-nous un mail et après disccussion et accord, utilisez cette option pour ajouter le montant complémentaire convenu.


Délai et procédure de livraison

A titre indicatif, le délai d'envoi est de l'ordre de 2 semaines. N'oubliez pas de régler vos frais de port ! (voir ci-dessus)

Le projet

Comment est née l'Open Maker Machine PLUS ?

Au commencement l'Open Maker Machine

En mai 2015, nous lancions l'Open Maker Machine : le succès a été immédiat et s'est poursuivi avec près de 200 modèles vendus en l'espace d'un an et demi. Collèges, lycées, individuels, TPE : un public très divers a été séduit par la formule proposée.

Nous sommes néanmoins conscient que ce modèle est un modèle d'initiation qui va trouver ses limites dès lors que l'on souhaitera une précision accrue et/ou réaliser de la production en petites séries.

Entre-temps, l'Open Maker Machine PRO

En Mai 2016, nous avons lancé notre modèle semi-pro, l'Open Maker Machine PRO, une "vraie" CNC capable de contrôlé numériquement une broche de 2kg dans des matériaux rigides et en grand format. Nous avons passé un réel cap technique lors de la conception de ce modèle et nous avons beaucoup appris au passage.

Fort de machines CNC utilisables en production, nous avons très vite imaginé de "revisiter" notre modèle initial d'Open Maker Machine pour une version mécaniquement améliorée.

Une multiplication des demandes spécifiques

Au fil du temps, nos clients et contacts nous ont sollicité pour réaliser des machines spécifiques utilisables sur des besoins bien précis : gravure de plaque, petites séries de circuits électronique, découpe de plaque carbone, etc.

Dans toutes ces situations où l'Open Maker Machine atteint ses limites... et l'Open Maker Machine PRO est une réponse disproportionnée tant en prix qu'en dimensionnement de la machine, qui relève davantage de l'atelier que du bureau...

L'Open Maker Machine PLUS : bien que petite, "elle a tout d'une grande" !

La grande idée qui a présidé à la conception de l'Open Maker Machine PLUS : reprendre les solutions mécaniques de la PRO de grand format pour les transposer vers un modèle de taille plus réduite.

Ainsi est née l'Open Maker Machine PLUS : nous avons repris les "fondamentaux" de l'Open Maker Machine PRO, à savoir guidage par roulement en U sur rail inox, entraînement par vis à billes, etc. tout en conservant les principes ayant fait le succès de l'Open Maker Machine initiale, à savoir petit format de bureau, électronique opensource, simplicité de montage, etc.

Le résultat est une machine numérique de qualité mécanique nettement améliorée, qui est un vrai bonheur à l'usage !

L'esprit « Open-Maker » poursuivi

AU fil de nos développements, et malgré la montée en gamme de nos machines, nous cherchons à rester fidèle à nos principes fondamentaux, rassemblés sous le terme "Open Maker". L'esprit « Open Maker » s'est dessiné au fil de mes développements et obéit à un cahier des charges précis visant à favoriser l'auto-fabrication de machines à usage personnel par tout à chacun :

  • les pièces mécaniques non-spécifiques utilisées sont standards, pouvant être trouvées chez divers fabricants différents : vis, roulement à billes, barres lisses, profilés aluminium. Ceci différencie très clairement l'esprit « open maker » de certaines solutions matérielles opensource existantes qui utilisent en pratique des pièces assez spécifiques qui fait dépendre du fabricant.

  • le nombre de pièces mécaniques ou électroniques différentes utilisées est limité (effet « LIDL »). Un peu comme pour une distribution Linux, un choix de solution est fait pour chaque point fonctionnel à résoudre et ce choix est appliqué à chaque fois que cela est nécessaire.

  • les pièces mécaniques spécifiques sont imprimées et imprimables ou découpées et découpables. Les fichiers des pièces 2D / 3D en question sont fournis et libres de droits. Les pièces 3D imprimées sont « vraiment imprimables », c'est-à-dire dans un temps raisonnable avec une ou deux imprimantes : en pratique, la majorité des pièces s'impriment en 1H ou 2 et aucune pièce ne dépasse les 3H d'impression successives, ce qui garantit la réussite et évite la frustration. L'utilisateur final a la garantie de pouvoir ainsi réparer lui-même sa propre machine. Ceci permet également une relocalisation de la fabrication de ces pièces. Les pièces 2D sont usinables sur l'Open Maker Machine PRO, la CNC de notre gamme.

  • « low tech » : les technologies utilisées sont de « bas niveau » (effet « Solex »), robustes et simples, pouvant être mises en oeuvre par tout à chacun, à domicile, sans matériel spécialisé particulier en dehors d'un équipement de bricolage usuel.

  • conception modulaire : afin de favoriser la maintenance , de faciliter la construction, de rendre l'apprentissage plus simple, de permettre des ré-utilisations et combinaisons multiples (effet « meccano ») la conception d'ensemble est volontairement modulaire, aussi bien au niveau mécanique qu'électronique ou logiciel. Autrement dit, chaque élément fonctionnel peut être adapté, réparé indépendamment de l'ensemble (un truc à réparer/adapter = un truc à démonter/remonter). C'est en quelque sorte une transposition de la notion de « fonction » au sein d'un code qui est ici appliquée aux aspects matériels.

  • électronique opensource et non spécifique : l'électronique utilisée est programmable à volonté et peut-être utilisée pour votre machine ou pour une autre. Le micrologiciel utilisé est opensource et libre.

  • chaîne logicielle libre et opensource, aussi bien en ce qui concerne l'interface de contrôle de la machine (IHM - Interface "Homme Machine") que les logiciels de conception graphique 2D/3D et de génération des instructions machine.

  • lowcost : la conséquence de tous ces choix abouti à une machine « low-cost », dans tous les cas à un prix nettement inférieur au prix d'une machine commerciale équivalente et compatible avec un achat domestique.

En un mot, l'esprit « open-maker », c'est le DIY en version libre et opensource garantie, assurant une indépendance vis à vis d'un fournisseur ou fabricant précis, favorisant la réappropriation technologique dont la conséquence est l'indépendance technique, tout en bénéficiant de la coopération au sein de la communauté d'utilisateurs.

FAQ

Vous êtes nombreux à me poser des questions : voici quelques réponses utiles.

Concernant la machine

La machine est-elle compliquée à monter ?

  • L'Open Maker Machine PLUS est montable sans grande difficulté, surtout si vous êtes modéliste, bricoleur, etc. Très franchement, il n'y a aucune difficulté particulière dans ce montage qui est même plaisant.

  • L'électronique n'est pas compliquée non plus (ce n'est qu'un "gros" montage Arduino) et la documentation expliquera tout en détail "façon mon-club-elec".

Est-il possible d'obtenir la machine avec une zone de travail A3 ?

Oui, la machine est disponible en format "Europe", A4, A3 et A3+

Quel est le débattement de l'axe Z ?

Le débattement du Z est de 5cm, ce qui permet de réaliser les changements d'outils facilement.

L'Open Maker Machine est-elle utilisable en imprimante 3D ?

Non, l'électronique utilisée ici est trop légère pour réaliser une imprimante 3D. D'autre part, les "mouvements machine" sont adaptés pour de la découpe, de la gravure, pas pour de l'impression 3D, notamment en terme de rapidité. L'axe Z a par ailleurs un débattement limité. Bref, selon moi, impression 3D et fraisage/gravure sont 2 scénarios différents qui nécessitent 2 machines différentes.

Quelles sont les caractéristiques techniques de la machine ?

Avant toute chose, il me semble essentiel de re-préciser clairement qu'il s'agit d'une machine dans l'esprit "Reprap" (imprimantes 3D opensource) et de bonne qualité mécanique et un châssis bien rigide. Ceci étant, voici quelques précisions :

  • précision X Y : j'annonce 0.1mm/axe même si la résolution théorique est bien plus grande.
  • précision Z : idem
  • vitesse de rotation broche : 30000 tr/min max
  • vitesse d'avance X Y : 250 à 1000mm/min à vitesse max.
  • vitesse de descente/montée Z : 500mm/min à vitesse max.
  • prise d'origine machine automatique ? oui par contact endstop en X et Y. Calage manuel du Z, possible automatiquement. D'autre part, RAZ de l'origine possible à toute position courante via l'interface ou par G-Code directement
  • comment faire la prise d'origine pièce ? calage manuel à ce stade et RAZ de l'origine du Z par clic souris (le plus pratique)
  • diamètre maxi des fraises utilisables : 3.17mm
  • outils acceptés : crayon, cutter vinyle rotatif, fraise 1 dent carbure, pointe javelot, foret 3mm
  • matières usinables : la plupart des matières usuelles, en adaptant le nombre de passage au besoin
  • fixation du plateau martyr : par vis/équerre sur le châssis

  • et toutes autres informations .... : tout est en ligne et en image

Concernant les outils

Quelle différence entre les outils fraises, gravure, découpe vinyle ?

  • Les outils Fraises (découpe) et gravure sont livrés avec le même moteur (appelé aussi broche), mais les outils sont différents :

    • les fraises de découpe sont des fraises 1 dent carbure
    • l'outil de gravure PCB est une lame dite "Javelot" qui permet d'enlever la couche de cuivre du circuit imprimé (qui est du coup un circuit "gravé")
  • L'outil découpe vinyle n'est pas motorisé : il s'agit d'une lame cutter tournante montée sur billes, de qualité professionnelle. Le montage se fait directement sur le porte outil à l'aide d'une pièce d'adaptation imprimée.

L'outil crayon est-il disponible de base ?

Oui, la machine est livrée avec le porte crayon dans tous les cas et n'importe quel feutre / stylo permettra de tester rapidement sa machine.

Sera-t-il possible de compléter son équipement par la suite si on ne prend pas la machine avec tous les outils ?

Oui bien sûr : l'ensemble des outils seront disponibles à la commande séparément prochainement. D'autre part, il y a fort à parier que la communauté naissante des utilisateurs de l'Open Maker Machine va proposer des adaptations ou suggestions de nouveaux outils qui seront également disponibles à la commande ou en auto-fabrication.

L'Open Maker Machine PLUS est-elle limitée à 5 outils ?

La première chose à dire c'est que les outils prévus d'emblée pourront se décliner dans plusieurs variantes :

  • par exemple l'outil crayon pourra être un feutre, un marqueur, un pastel, un fusain... mais aussi un crayon à encre spéciale pour circuit imprimé, etc...
  • autre exemple : l'outil de gravure pourra être utilisé pour tout autre matériau qu'un circuit imprimé, etc.

Sinon, l'Open Maker Machine PLUS est en soi une mécanique 3 axes qui dispose d'un porte-outil "neutre" sur lequel on peut venir fixer à peu près ce que l'on veut dans la limite d'un poids (<1Kg) et d'une taille cohérents avec la taille de la machine. On peut donc imaginer par exemple d'utiliser des servomoteurs chargés de lever des crayons, voire une tête laser (mais ATTENTION +++ aux aspects de sécurité), etc.

Concernant la chaîne logicielle

Sous quel système d'exploitation est-il possible d'utiliser la machine ?

Idéalement, l'Open Maker machine PLUS est prévue pour être utilisée sous GNU/Linux (Debian / Ubuntu), système sous lequel la chaîne logicielle est testée et opérationnelle. Plus précisément :

  • Le décodeur de G-Code (GRBL) est programmable dans la carte Arduino à partir de l'IDE Arduino qui est multi-plateforme
  • L'interface de contrôle de la machine est écrite en Python (PyQt) et sera utilisable à priori sur n'importe quelle plateforme, sous réserve de l'installation des dépendances utiles.
  • En ce qui concerne le générateur de G-Code, celui préconisé est écrit en Python et doit à priori être adaptable sous Windows et Mac Os. D'autres possibilités existent directement utilisables sous Windows, Mac Os
  • En ce qui concerne les logiciels de conception, ils sont multiplateformes.

En clair, sous Gnu/Linux, vous serez immédiatement opérationnel à 100%. Sous Windows ou Mac, vous serez opérationnels à 80% et il faudra peut-être mettre un peu les "mains dans le camboui" pour les 20% restants, mais rien d'insurmontable.

Pour plus de détails, voir le wiki.

Le générateur de G-Code utilisé permet-il de faire du "fraisage 3D" ?

Oui, déjà simplement en étant capable de gérer plusieurs passages successifs pour découper un matériau un peu épais. Mais également pour réaliser de petites sculptures 3D : à ce jour, je considère néanmoins cette option comme expérimentale.

La machine peut-elle être contrôlée par réseau ?

Oui, en la couplant à un mini-pc, type pcduino ou équivalent. L'utilisation pourra dès lors se faire :

  • soit par accès au bureau distant
  • soit par déport graphique (SSH)
  • soit par un serveur embarqué qui permettra un contrôle à partir de n'importe quel navigateur, et notamment une tablette.

D'une manière générale, dans la mesure où la machine est contrôlée par une carte Arduino, on peut imaginer à peu près ce que l'on veut...

Concernant la documentation et les tutoriaux

Je n'y connais rien... Allez-vous fournir des documentations détaillées ou bien faudra-til apprendre soi-même à utiliser la machine ?

  • D'une manière générale, vous disposez de tutos "pas à pas" pour apprendre à créer ses pièces, les découper, etc... ainsi que les fichiers utiles qui vont avec pour passer à l'action rapidement. En clair, les docs seront complètes et pas à pas : comment faire telle ou telle chose en partant de zéro...

Est-ce qu'il faudra payer en plus pour avoir les tutos ou bien est-ce compris dans le prix ?

ABSOLUMENT TOUS LES TUTOS ET DOCUMENTS fournis pour l'Open Maker Machine PLUS seront gratuits pour tous les contributeurs ayant acheté une Open Maker Machine : c'est clair, net et précis.

Questions générales concernant le projet

Quelle est la licence de ce projet ?

Ce projet est sous licence libre GPLv3, USAGE NON COMMERCIAL UNIQUEMENT. Ceci est expliqué en détails dans la rubrique A propos

Quelle est le niveau de garanties associé à ce projet ?

D'une manière générale, la garantie associée au contenu de ce projet est celle de la licence GPL v3 sous laquelle est placé le projet :

"Ce projet et toutes ses ressources associées sont distribués car potentiellement utiles, mais SANS AUCUNE GARANTIE, ni explicite ni implicite, y compris les garanties de commercialisation ou d'adaptation dans un but spécifique."

Plus précisément :

  • les différents éléments électroniques, électriques, mécaniques utilisés dans ce projet sont sous leur garantie fabricant propre (typiquement 1 an) et nous assurons le remplacement des composants défectueux durant cette durée (à l'exception des étages moteurs A4988 que nous testons avant envoi et qui ne seront ni repris ni échangés), dans le cadre d'une utilisation normale conformément à la documentation fournie.

  • le micro-logiciel, les logiciels d'interface, la conception de la machine sont sous les termes de la licence libre.

Ceci étant, ayant dit cela, on a à la fois tout dit et rien dit. En effet, bien que les auteurs du projet ne puissent être mis en cause vis à vis des résultats obtenus dans le cadre de ce projet, c'est au final toute la communauté des utilisateurs qui assure une réelle garantie dans la durée en apportant les modifications utiles, aussi bien logicielles, électroniques que mécaniques. Et çà, c'est la meilleure des garanties !

Quel est la garantie du matériel reçu en kit ?

  • Pour tout kit acheté auprès de notre site, les éléments avérés défectueux seront remplacés (hormis les étages moteurs A4988 qui sont testés avant envoi) ou remboursés au prix d'achat. Nous assurerons nous-mêmes les recours éventuels auprès de nos fournisseurs.

  • En cas de litige, le montant total du remboursement exigible et éventuelles indemnités ne pourra dépasser le prix d'achat de la machine ou du kit payé initialement à la commande, et la machine devra être restituée avec tous ses composants et éléments, frais de port de retour à la charge de l'utilisateur. Déduction sera faite également du prix d'achat des éventuels composants manifestemment dégradés en raison d'un usage inadapté ou non conforme aux documentations fournies.

News

Rentrée 2016 : nouveau site, nouvelle machine !

A l'occasion de la rentrée 2016-2017, nous mettons en ligne notre nouvelle interface, www.mon-fablab.fr et nous lançons par la même occasion l'Open Maker Machine PLUS !

Ressources

Les différentes ressources utiles sont rassemblées sur la page dédiée du wiki.

Les procédures utiles en fabrication 2D sont détaillées sur la page dédiée du wiki

Pièces

L'Open Maker Machine PLUS est composée de pièces 2D et de pièces 3D : vous trouverez ci-dessous les fichiers de l'ensemble des pièces de l'Open Maker Machine PLUS.

Cette section est en cours d'élaboration : les fichiers seront mis en ligne très prochainement

Pièces 2D


Pièces 2D "officielles" de l'Open Maker Machine PLUS

Voici les fichiers des pièces 2D de l'Open Maker Machine PLUS. Chaque fichier est directement téléchargeable en cliquant sur les images des pièces .

Plaque chariot X

Support écrou vertical vis à billes

Plaque chariot Y

Plaque chariot Z

Plaque arrière

Plaque avant

Pièces 2D de l'Open Maker Machine PLUS proposées par les contributeurs

A venir.

Pièces 3D


Pièces 3D "officielles" de l'Open Maker Machine PLUS

Voici les fichiers des pièces 3D de l'Open Maker Machine PLUS. Chaque STL est directement téléchargeable en cliquant sur les images des pièces : vous accédez au visualisateur 3D interactif et vous disposez d'un bouton pour télécharger le fichier.

Petite équerre 90° pour profilé 20x20

Petite équerre pour fixation chaîne câbles

Equerre renforcée pour fixation chaîne câbles

Spacer pour fixation chaîne câbles

Spacer pour fixation palier de roulement 10mm

Spacer pour moteur pas à pas NEMA 17

Support d'écrou de vis à billes

Support d'écrou M8

Support de fin de course

Support de moteur NEMA 17 pour profilé 20x40

Pièces 3D des accessoires de l'Open Maker Machine PLUS proposées par les contributeurs

Support de broche 48mm serrage avant

Support de broche 50mm serrage avant

Pièces 3D de l'Open Maker Machine PLUS proposées par les contributeurs

A venir.

A propos

Qui sommes nous ?

Ce projet est initié et porté par Xavier HINAULT,

Licence du projet

Les libertés associées au projet

L'ensemble du projet, tant du point de vue matériel, électronique que logiciel, est placé sous licence libre, de type GPL v3. Ce type de licence accorde plusieurs libertés fondamentales à ses utilisateurs :

  • la liberté d'utilisation
  • la liberté d'étudier et d'adapter à ses besoins
  • la liberté de diffuser pour soi-même ou pour les autres des copies
  • la liberté d'améliorer et diffuser les modifications

En pratique, ces libertés revêtent un caractère "contraignant" en ce sens que tout utilisateur qui réalise des copies, des modifications est obligé de les laisser elles-mêmes sous la même licence libre, au bénéfice de toute la communauté et donc également du projet initial. Ces libertés ne sont accordée UNIQUEMENT POUR UNE UTILISATION NON COMMERCIALE.

Garanties et limites du projet

Projet Open Maker Machine PLUS Copyright (C) 2016 (Xavier HINAULT)

Toutes les ressources de ce projet (micro-logiciels embarqués, programme d'interface graphique, plans des pièces 3D, plans mécaniques, électroniques) sont libres (hors éléments matériels externes inclus dans le projet ayant une licence propre différente), vous pouvez les redistribuer et/ou les modifier selon les termes de la Licence Publique Générale GNU publiée par la Free Software Foundation (licence GPL version 3). Ces libertés ne sont accordée UNIQUEMENT POUR UNE UTILISATION NON COMMERCIALE.

Ce projet et toutes ses ressources associées sont distribués car potentiellement utiles, mais SANS AUCUNE GARANTIE, ni explicite ni implicite, y compris les garanties de commercialisation ou d'adaptation dans un but spécifique. Reportez-vous à la Licence Publique Générale GNU pour plus de détails.

Vous devez avoir reçu une copie de la Licence Publique Générale GNU en même temps que les différents éléments de ce projet ; si ce n'est pas le cas, écrivez à la Free Software Foundation, Inc., 59 Temple Place, Suite 330, Boston, MA 02111-1307, États-Unis.

Sources utiles

Pour plus d'informations sur la licence GPL, voir :

Développement du projet

  • La conception initiale de l'Open Maker Machine PLUS, les pièces 3D imprimables de l'Open Maker Machine PLUS, le décodeur de G-Code ainsi que l'interface de contrôle de l'imprimante ont été développés par X. HINAULT dans leur version d'origine et sont sous licence GPLv3.

  • A terme, ce projet ouvert a pour vocation d'être porté par l'ensemble de la communauté des utilisateurs de l'Open Maker Machine PLUS tant dans son évolution que dans ses améliorations techniques, au bénéfice de tous.

Suivi du projet :

  • Août 2016 : développement du prototype initial en version "Europe"

  • Octobre 2016 : lancement officiel de la commercialisation avec 4 modèles disponibles : "Europe", A4, A3, A3+

  • Janvier 2017 : amélioration de quelques finitions de la machine notamment chaînes de câblage, outil porte-crayon / vinyle amorti

Contact

www.mon-fablab.fr Xavier HINAULT
9 ZA La Vraie Croix
56270 PLOEMEUR – Bretagne

SIRET : 43787006600077

mail : supportatmon-club-elec.fr (remplacer at par @)

Sites web :

Tous droits réservés - 2016 - 2017